Logo AH


CHANGER L'IMAGE

POUR CHANGER

LE REGARD

LA MÉMOIRE

Si subjective… si sélective.

 

Se distancier de l’événement.

 

Que voyons-nous ? Que retenons-nous ?

Que commémore-t-on ?

 

Et qu’a-t-on le droit de commémorer ?

 

Abolition du temps.

 

L’Histoire est actuelle, éternellement.

 

Oser l’interroger. Et la critiquer.

 

Nouvelle image, donc, nouveau point de vue.

 

Support de réflexion.

 

Et appropriation.

 

Un nouvel art de raconter l’Histoire.

Art et Histoire-An'hui-Conserver-Yacinte art abstrait
Art et Histoire-An'hui-Réfléchir-Yacinte art abstrait
Art et Histoire-An'hui-Rêver-Yacinte art abstrait

AUJOURD'HUI

La mémoire normande

Art et Histoire-An'hui

An’hui, en bas-normand, signifie aujourd’hui !

 

La collection An’hui compose une scénographie mêlant Art et Histoire et permet la mise en perspective des événements.

 

C’est une collection de tableaux et une ligne de souvenirs.

Par dessus tout, c’est une réappropriation.

 

Un encouragement à oser sa vision personnelle de l’Histoire.

 

Pour qu’à la question : « Qui raconte l’Histoire ? »,

chacune et chacun puisse répondre : « Moi ! ».

Quand l’Histoire fait l’identité d’une ville

Cette ville normande a un passé très riche.

 

En premier lieu, l’évêque d’Avranches, Aubert, fonde le Mont – Saint-Michel au VIIIe siècle.

Pour cette raison, elle conserve aujourd’hui les manuscrits du Mont – Saint-Michel dans son musée du Scriptorial.

 

Puis, c’est ici qu’en 1172, Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre, duc de Normandie, fait pénitence suite au meurtre de Thomas Becket.

 

Enfin, en 1944, elle est bombardée durant ce qu’on a appelé la Percée d’Avranches. Le souvenir de ces journées et le traumatisme engendré sont constitutifs de l’esprit de ce lieu.

 

Un char d’assaut, installé sur une des places de la commune, en témoigne.

AVRANCHES

LE CONCEPT

Un souvenir   =   Trois objets

Les 3 pièces constituent un tout et sont indissociables.

1 tableau : de format carré, il représente la silhouette du monument.

 

1 miniature du monument : de la même taille et couleur que la silhouette du tableau qu’elle complète.

 

1 cartel : fiche explicative sur l’histoire du monument et qui complète le tableau.

LA COLLECTION

POURQUOI ?

Parce que j'aime l'Histoire

J’aime surtout la réflexion sur l’Histoire, sans passéisme.

 

Pleine d’empathie pour les douleurs passées mais non tétanisée par le respect qu’inspirent les grands événements historiques.

Parce que j'aime les gens

Et chaque date historique raconte un bouleversement de la vie des femmes, hommes et enfants qui ont vécu cette époque.

 

Des vies qui basculent en un  instant et dont les monuments et les ruines sont les témoins et les preuves matérielles.

 

Là où plus rien n’existe, le souvenir se perd. Sans souvenir, l’Histoire peut mourir. Le souvenir peut s’éteindre.

 

Certes, il reste la parole. Mais la transmission s’arrête souvent à la mort du témoin. Ou bien, la parole se transforme, ainsi qu’un conte de fée, au fil du temps et s’éloigne de la réalité du vécu des humains.


Alors que la matière est la preuve tangible des événements, la trace, le signe.
Comme dans une enquête policière, nous n’avons pas toujours immédiatement tous les éléments pour comprendre une époque. Cependant, les connaissances progressent constamment.


Si la preuve est conservée, alors la compréhension de l’Histoire est possible. Un jour.


Et sous un nouveau jour. Un nouvel éclairage.

Révélant d’autres couleurs…

 

Je crée des cadeaux-souvenirs pour partager ma vision de l’Histoire en la dépoussiérant, en la rendant plus accessible (notamment aux jeunes). Ainsi, ils font un lien visuel, direct, avec aujourd’hui !

 

Je vis dans une ville chargée d’Histoire. Je m’en suis donc tout naturellement inspirée.

© YACiNTE Tous droits réservés

© YACiNTE Tous droits réservés

La copie de ce contenu est interdite